IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« En tant que JetBrains nous condamnons les attaques qui ont lieu »,
A déclaré l'éditeur de logiciels basé à Prague à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie

Le , par Bill Fassinou

36PARTAGES

11  0 
Les réactions ont commencé à se faire entendre dans l'industrie technologique après l'invasion de l'Ukraine par la Russie dans la nuit du mercredi au jeudi. JetBrains - l'éditeur de logiciels pour développeurs basé à Prague, en République tchèque, mais avec des bureaux à Saint-Pétersbourg, Boston, Moscou et Munich - a déclaré sur son compte Twitter jeudi qu'il condamne les attaques de l'armée russe contre l'Ukraine. Plusieurs observations ont indiqué qu'il s'agit d'une déclaration forte de la part de la société, dont les fondateurs sont d'origine russe, même s'ils pensent qu'elle risque de "graves répercussions".

JetBrains est un éditeur de logiciel pour développeurs, dont les populaires EDI IntelliJ IDEA pour le développement Java, CLion pour C/C++ et PyCharm pour Python. Le siège social de JetBrains est situé à Prague, en République tchèque, mais la société possède deux centres de développement en Russie, notamment à Saint-Pétersbourg et à Moscou. Jeudi, JetBrains s'est exprimé contre la décision du Kremlin d'envahir le territoire ukrainien. « En tant que JetBrains, nous condamnons les attaques qui ont lieu. Nous sommes de tout cœur avec le peuple ukrainien, y compris nos propres collègues et leurs familles », a déclaré JetBrains jeudi sur son compte Twitter.



La déclaration a été saluée par de nombreux acteurs de l'industrie technologique. Toutefois, l'entreprise s'expose de fait à des représailles. En effet, les fondateurs de JetBrains - Sergey Dmitriev et Valentin Kipiatkov - sont russes, mais ont décidé de baser le siège social de la société à Prague. JetBrains semble réservé sur son pays d'origine. « Il n'y a pas de règles claires en Russie. On a cherché un environnement plus sûr pour le siège de la société. Prague l'était alors et l'est toujours aujourd'hui », aurait répondu le PDG Maxim Shafirov au quotidien tchèque E15 à la question de savoir pourquoi la société s'est installée en République tchèque.

Il aurait ajouté que JetBrains s'efforce de travailler avec de bons ingénieurs en Russie (via ses bureaux à Saint-Pétersbourg et à Moscou), mais qu'il préfère détenir des actifs en République tchèque. Cependant, certains observateurs estiment que condamner ouvertement les actions du gouvernement russe pourrait avoir de graves répercussions sur la société, et même les cofondateurs. Selon les observateurs, pour JetBrains, cela pourrait signifier la perte de contrats avec d'autres entreprises russes (progouvernementales), des perquisitions de leurs bureaux russes et des campagnes d'"enquête" ciblées.

D'autres ont ajouté que l'entreprise pourrait également être déclarée "agent étranger" ou "organisation indésirable", ce qui rendrait toute activité en Russie impossible. Dans le même temps, les observateurs avertissent que l'environnement russe des affaires et le conflit actuel entre la Russie et l'Ukraine pourraient accentuer la fuite de talents technologiques vers d'autres pays de l'Asie, l'Europe de l'Est ou l'Occident. Selon ces derniers, les technologues russes se défendent souvent contre le gouvernement russe, ou tentent de contourner dans les limites fixées.

Le fondateur des services Vkontakte (la version russe de Facebook) et Telegram Pavel Durov a quitté le pays, après que les autorités russes lui ont demandé de fournir des informations sur des manifestants ukrainiens entre 2013 et 2014. Il a quitté la Russie en avril 2014 pour une destination inconnue et définit son départ comme "sans retour". Plus tard, il aurait déclaré qu'il est parti parce que : « la Russie est à ce jour incompatible avec le modèle de développement économique des startups de l'Internet ».



Le 25 août 2021, Pavel Dourov est naturalisé français. L'on trouve également un certain nombre d'ingénieurs russes dans la Silicon Valley, en Israël et dans les régions technologiques du monde. Par ailleurs, les analystes estiment que les actions de la Russie en Ukraine risquent d'avoir des répercussions sur la société de cybersécurité Kaspersky Lab. Son fondateur et directeur, Eugène Kaspersky, est soupçonné depuis longtemps d'entretenir des relations avec les services secrets russes, le FSB, et d'autres forces de l'État russe. Les Pays-Bas et États-Unis ont même interdit l'utilisation de l'antivirus Kaspersky en 2018.

Enfin, des sources proches de la Maison Blanche ont indiqué qu'en réponse à l'invasion russe en Ukraine, l'administration Biden pourrait priver la Russie d'une vaste gamme de produits américains et étrangers de basse et haute technologie, allant de l'électronique commerciale et des ordinateurs aux semiconducteurs et aux pièces d'avion.

Source : JetBrains

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Le président russe Vladimir Poutine peut faire beaucoup plus de dégâts en Ukraine et l'administration Biden pourrait priver le pays d'une vaste gamme de produits de basse et haute technologie

L'Ukraine fournirait 90 % du néon utilisé dans la fabrication des semiconducteurs aux États-Unis, et l'invasion russe pourrait entraver les problèmes de l'industrie américaine des puces

Les sites web du gouvernement ukrainien ne sont pas accessibles, alors que l'Ukraine est bombardée de cyberattaques dans le cadre de l'invasion russe

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de TotoParis
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 26/02/2022 à 21:34
Du coup, les développeurs américains vont abandonner les outils de cet éditeur ??? Et puis les français, qui suivent si facilement les USA ?
Vite, un sondage !
1  1 
Avatar de L33tige
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 01/03/2022 à 13:01
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
En attaquant la Serbie. L'OTAN a ouvert une belle boite de Pandore. Maintenant les Russes peuvent utilisé les même justifications pour leur opération.

Pour les gens qui ne sont pas familier avec le contexte. Une partie de la population d'Ukraine veut son indépendance.
Ce qui, dans les faits est anti démocratique, si demain la majorité ne veut pas d'une indépendance, il n'y en aura pas, et c'est toujours ça le soucis, d'un coté on à un parti démocratique, certes pas toujours très carré, mais en face on à quasiment toujours des oligarchies non dissimulées, des dictatures, des présidents à vie, qui eux ne menaces jamais économiquement, mais toujours par la force brute et l'usage de la bombe.
0  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 01/03/2022 à 13:20
Je ne pense pas que les gens vont abandonner les outils Jebtrains à cause de Poutine, d'autant après cette annonce. Espérons que ces gens ne finissent pas au Goulag ou empoisonné

Si presque toute la population russe se révolte contre Poutine, ca sera peut être sa fin, espérons qu'il ne déclenchera pas l'Armageddon quand il se rendra compte qu'il est foutu.
0  0 
Avatar de greg91
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 09/03/2022 à 11:21
Je viens de passer d'Eclipse à PHPStorm.... C'est moche.
Le siège n'étant pas en Russie, y aurait-il un possible problème de sécurité ?

J'ai déjà dû désinstaller Kasperky du laptop de ma femme
0  0 
Avatar de Madmac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/02/2022 à 5:06
En attaquant la Serbie. L'OTAN a ouvert une belle boite de Pandore. Maintenant les Russes peuvent utilisé les même justifications pour leur opération.

Pour les gens qui ne sont pas familier avec le contexte. Une partie de la population d'Ukraine veut son indépendance.
1  2