Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

DataGrip 2020.2, l'EDI destiné aux administrateurs de base de données,
Apporte de nombreuses améliorations au niveau de l'interface, de l'éditeur SQL mais aussi des vues

Le , par Stéphane le calme

39PARTAGES

5  0 
DataGrip est l'EDI de base de données conçu par JetBrains pour répondre aux besoins spécifiques des développeurs SQL professionnels. Dans sa version DataGrip 2020.2, l'EDI apporte plusieurs nouveautés.

Éditeur de données

Éditeur séparé pour les valeurs de cellule

Désormais, si vous avez une valeur énorme dans votre cellule, vous pouvez l'afficher ou la modifier dans un volet séparé. Vous pouvez également passer au mode retour à la ligne (soft wrap) en utilisant la barre d'outils de droite.


Aperçu DML dans l'éditeur de données

À partir de cette version, vous pouvez consulter la requête qui contient vos modifications dans l'éditeur de données. Il y a maintenant un bouton DML qui est actif s'il y a des modifications en attente :


Et vous verrez une boîte de dialogue avec l'aperçu DML. Cette requête n'est pas le SQL exact qui sera exécuté pour modifier vos données, car DataGrip utilise un pilote JDBC pour mettre à jour les tables, mais la plupart du temps cela sera le même.


Nouvelle interface utilisateur pour les valeurs booléennes

Il existe désormais un moyen plus intuitif d'afficher et de modifier les valeurs booléennes. Les valeurs true sont maintenant marquées avec une puce afin de les distinguer des autres.


Édition :
  • La touche espace permet d'alterner entre les valeurs comme c’était le cas auparavant.
  • La saisie de f, t, d, n, g ou c introduira les valeurs correspondantes : false, true, default, null, generated et computed. Nous avons de la chance que toutes ces valeurs commencent par des lettres différentes !
  • Saisir quoi que ce soit d'autre ouvrira la liste déroulante avec toutes les valeurs possibles.

Nouvelle interface utilisateur pour les données tronquées

Parfois, DataGrip ne peut pas charger toutes les données d'une cellule. Cela arrive si la taille des données dans ladite cellule est supérieure à celle autorisée par le paramètre Database | Data views | Max LOB length. Auparavant, dans ce cas, l'éditeur ajoutait généralement un petit morceau de texte, par exemple “10 KB of 50 KB loaded”. Désormais, nous il affiche simplement un conseil au lieu de modifier la valeur.


Exporter vers le presse-papiers dans le menu contextuel de l'éditeur de données

Désormais pour l'exportation des données, une boîte de dialogue s'ouvre avant de pouvoir exporter le résultat entier ou la table complète vers le presse-papiers. L'élément Exporter vers le presse-papiers a donc été ajouté au menu contextuel.

Meilleur filtrage pour MongoDB

Outre ObjectId et ISODate, le filtrage prend désormais en charge UUID, NumberDecimal, NumberLong et BinData. De plus, si vous avez un UUID/ObjectId/ISODate valide dans votre presse-papiers, vous verrez cette valeur dans la liste des filtres suggérés.

Éditeur SQL

Nouveau widget d'inspections

Le nouveau widget d'inspections vous permet de visualiser tous les problèmes de votre script et de naviguer entre eux plus facilement. Il fournit des informations détaillées sur le nombre d'avertissements, d'erreurs et autres problèmes dans le fichier actuel. Vous pouvez utiliser les icônes flèches pour parcourir les erreurs dans les fichiers, et bien sûr, il est aussi toujours possible d'utiliser le raccourci F2.

Suggestion de renommage

Si vous changez le nom d'un objet dans le code, ce petit bouton de la barre d'outils vous permettra d'effectuer une refactorisation !


Nouvelles améliorations de la saisie semi-automatique JOIN

Il y a une étape de moins pour terminer les clauses JOIN : l'EDI propose maintenant la clause entière lorsque vous commencez à taper 'JOIN' :


Correctif rapide Refresh database

Vous avez parfois des objets non résolus dans votre script. Lorsque c'est le cas, DataGrip ne comprend pas où se trouvent ces objets et suppose qu'ils n'existent pas du tout. Bien que cela soit vrai dans de nombreux cas, il arrive que les objets ne soient pas résolus, car il faut modifier le contexte sur lequel vous travaillez.


JetBrains a ajouté le correctif rapide Refresh database pour actualiser la base de données, ce qui vous aidera si un objet a été ajouté de l'extérieur à la base de données depuis la dernière fois que vous l'avez actualisée.

Introduire une variable

Cette refactorisation est désormais prise en charge dans un plus grand nombre de dialectes : SQL Server, Db2, Exasol, HSQL, Redshift, et Sybase. Vous pouvez introduire des variables à partir de toute expression de type simple.

Google BigQuery

JetBrains a ajouté un nouveau dialecte SQL : Google BigQuery. La prise en charge complète de BigQuery n'est pas encore disponible, mais il faut bien commencer quelque part. Pour le moment, DataGrip peut correctement mettre en évidence le code et fournir une assistance au codage pour vos requêtes si vous utilisez Google BigQuery.

Bundles TextMate

TextMate, un éditeur de texte pour Mac, propose des bundles de surlignage syntaxique pour de nombreux langages. Il est possible de les importer et les utiliser dans DataGrip. À partir de cette version, l'EDI fournira un surlignage syntaxique pour les types de fichiers enregistrés avec le bundle.

Désormais, la syntaxe de vos fichiers Python, JavaScript, Shell et de nombreux autres types de fichiers, sera surlignée par défaut. Pour voir tous les types de fichiers auxquels cela s'applique, allez dans Settings/Preferences | Editor | TextMate bundles.

SQL 2016 pour le dialecte Generic

Désormais, les fichiers et les consoles qui sont mis en surbrillance avec le dialecte Générique le sont avec SQL 2016. Auparavant, c'est SQL 92 qui était utilisé. La principale amélioration découlant de ce changement est la possibilité d'exécuter des expressions de table communes sans sélectionner de code.

Casse d'origine des objets pour l'outil de mise en forme SQL

Auparavant, l'outil de formatage SQL avait trois options pour modifier les noms d'objet dans votre code : to upper case, to lower case ou don't change. Mais cela s'est avéré insuffisant – certain·e·s ont besoin que les noms des objets soient modifiés en fonction de la casse utilisée dans la déclaration. L'éditeur propose désormais cette option.


Plusieurs carets pour chaque ligne de la sélection

Cette nouvelle action offre un autre moyen pratique de placer plusieurs carets ! Sélectionnez simplement le code et appelez plusieurs carets via Find Action ou le raccourci dédié : Maj+Alt+G

Vue arborescente de la base de données

Tous les schémas et bases de données dans l'arborescence de la base de données

DataGrip ne montrera que les bases de données et les schémas que vous avez choisi d'afficher. Cela peut être utile si vous avez de nombreuses bases de données et schémas, mais cela définit également les schémas qu'il faut examiner, car DataGrip charge les métadonnées de la base de données et les utilise plus tard.

Toutefois, certaines personnes sont plus habituées à des outils qui affichent toujours tous les schémas et bases de données disponibles. Elles préfèrent également que les schémas ajoutés en externe s'affichent dans l'explorateur de base de données après une actualisation.

C'est pourquoi JetBrains a ajouté une nouvelle option à l'explorateur de base de données : Show All Namespaces. Dans ce mode, les bases de données et les schémas qui ne sont pas inspectés sont grisés.


Interface utilisateur pour la création de vues

L'éditeur encourage toujours à utiliser la fonctionnalité Generate (Alt+Ins dans l'éditeur SQL) pour créer une vue, mais beaucoup de personnes préfèrent passer par l'interface utilisateur. Il a donc choisi d'ajouter à l'interface utilisateur une option permettant la création de vues.

Prise en charge des liens Oracle DB

Les liens Oracle DB s'affichent désormais dans l'explorateur de bases de données et le code qui les utilise est correctement mis en évidence.

Télécharger DataGrip 2020.2

Source : JetBrains

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !