Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

État de l'écosystème des développeurs en 2020 : Java est le langage principal le plus populaire et Javascript, le plus utilisé,
Les développeurs envisagent d'adopter Go, Kotlin et Python

Le , par Bill Fassinou

138PARTAGES

4  0 
JetBrains vient de publier son quatrième rapport annuel sur l'état de l'écosystème des développeurs. Ce rapport présente les résultats combinés de la quatrième enquête annuelle sur les écosystèmes des développeurs menée par JetBrains ; 34 076 développeurs ont participé à l'enquête. L'entreprise s'est basée sur les commentaires de 19 696 développeurs interrogés au début de l'année 2020 pour identifier les dernières tendances en matière d'outils, de technologies, de langages de programmation et de nombreuses autres facettes passionnantes du monde du développement.

L'enquête a été lancée en janvier 2020 et l'objectif visé est de faire une étude indépendante sur les dernières grandes tendances et évolutions de l'univers du développement logiciel. En gros, voici quelques points clés du rapport. Java est le langage de programmation principal le plus populaire. Javascript est le langage de programmation global le plus utilisé. Les sites Internet sont les projets les plus courants sur lesquels les développeurs d'applications travaillent.

Go, Kotlin et Python sont les 3 principaux langages que les développeurs envisagent d'adopter ou de migrer. Python a dépassé Java dans la liste des langages utilisés au cours des 12 derniers mois. C'est le langage le plus étudié. Au cours des 12 derniers mois, 30 % des personnes interrogées ont commencé ou continué à apprendre le Python - encore plus que l'année dernière.


Les outils natifs restent la solution la plus populaire pour le développement mobile. Ils sont utilisés par les deux tiers des développeurs mobiles. De plus, la moitié des développeurs mobiles utilisent des technologies ou des frameworks multiplateformes. Parmi ces frameworks, React Native est toujours le plus populaire et est utilisé par 42 % des développeurs mobiles. La popularité de Flutter a augmenté au cours de la dernière année, sa part ayant augmenté de 9 points de pourcentage. Au cours de la même période, les actions de Cordova, Ionic et Xamarin ont baissé d'environ 10 points de pourcentage chacune.


En ce qui concerne le Big Data, la plupart des analyses de données, environ 67 %, n'utilisent aucune plateforme spécifique. 18 % ont déclaré qu'ils utilisent Google Collab, 11 % Google AI Plateform. Comme outils Big Data, 24 % utilisent Apache Spark, 18 % utilisent Apache Kafka. 34 % des répondants ont déclaré qu'ils hébergent la plupart de leurs données sur des serveurs en interne, 23 % utilisent AWS et seulement 10 % utilisent Google Cloud.


« Quelles plateformes ciblez-vous avec vos projets ? » À cette question, 84 % des développeurs ont déclaré qu'ils développent pour la plateforme Windows, 60 % pour Linux et 39 % pour Mac. À la question de savoir s'ils contribuent à des projets open source, 44 % ont répondu par la négation, mais précisent qu'ils voudraient bien participer à des projets open source. 20 % ont déclaré qu'ils y participent une fois en passant et 16 % affirment qu'ils y participent de temps en temps.


Méthodologie

JetBrains annonce que plus de 34 000 personnes ont participé à l'enquête sur l'état de l'écosystème des développeurs en 2020. Le rapport est basé sur les contributions de 19 696 développeurs de 18 pays, pondérés par plusieurs critères. Chaque graphique du rapport a été construit à partir des données de pas moins de 300 réponses obtenues pour chaque point. Pour raccourcir l'enquête et réduire son fardeau de réponse, certaines sections ont été présentées aux répondants de manière aléatoire.

JetBrains dit avoir collecté des échantillons suffisamment grands d'Argentine, de Biélorussie, du Brésil, du Canada, de Chine, de France, d'Allemagne, d'Inde, du Japon, du Mexique, de Pologne, de Russie, de Corée du Sud, d'Espagne, de Turquie, d'Ukraine, du Royaume-Uni et des États-Unis. « Nous considérons que notre échantillon est représentatif de l'écosystème de développeurs actuel, car environ 70 % de tous les développeurs dans le monde sont basés dans ces 18 pays », déclare l'entreprise.

Source : JetBrains

Et vous ?

Que pensez-vous des résultats de cette enquête ? Pensez-vous que l'échantillon utilisé pour l'enquête soit suffisant ?
Êtes-vous totalement ou en partie d'accord avec les données de cette enquête ?
Quels sont vos principaux langages de programmation ?
Quelles plateformes ciblez-vous avec vos projets ?

Voir aussi

Voici l'état de l'écosystème des développeurs en 2019 : l'évolution du monde du code d'après une enquête menée par Jetbrains

Jetbrains lance sa quatrième enquête sur l'écosystème des développeurs en 2020 pour faire une étude indépendante sur les dernières grandes tendances du développement logiciel

Un développeur JavaScript estime que l'écosystème Node.js est « chaotique et peu sûr » et voici pourquoi

Écosystème Java : découvrez les résultats de l'enquête « State of Java » 2017, réalisée par Baeldung

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !